Travail par fortes chaleurs: prenez des précautions !

Sécurité
6/07/2018

Le travail par fortes chaleurs et notamment au-dessus de 33 °C présente des dangers : la canicule ou des chaleurs inhabituelles peuvent avoir des conséquences sur la santé et la sécurité des agents.

Comme chaque année, le plan canicule prévoit une veille saisonnière du 1er juin au 31 août, avec des niveaux d’actions et de mobilisation déclenchés en fonction des alertes météorologiques.

 

Fatigue, coups de soleil, troubles de la vigilance, nausées, maux de tête, vertiges… Ces symptômes courants liés à la chaleur peuvent être à l’origine de troubles plus importants, voire mortels : déshydratation, coups de chaleur. De plus, les effets du travail par fortes chaleurs sont majorés en présence de facteurs aggravants comme la pénibilité liée à l’activité  ou le travail à l’extérieur.

 

L’employeur, au sens du code du travail, a l’obligation de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé des travailleurs et appliquer les principes généraux de prévention. A ce titre, il doit prendre en compte les risques liés aux conditions climatiques et adapter le travail en conséquence.

Par ailleurs, l’employeur doit intégrer dans son document unique d’évaluation des risques professionnels les risques liés aux ambiances thermiques extrêmes et au climat, notamment les fortes chaleurs.

 

Enfin, il est essentiel que les agents soient informés des risques liés à la chaleur et des mesures de prévention à prendre.

 

Pour plus d’information sur les mesures à prendre pour les travailleurs en cas de fortes chaleurs, rendez-vous sur le site du ministère du travail.