Confinement et fermeture des services : pourquoi ne pas mettre à jour l’archivage ?

Demat / Archives
1/04/2020

Mettre à jour l’archivage, cela signifie : traiter les dossiers en attente de classement, procéder à l’élimination des documents dont la durée d’utilité administrative est périmée et qui ne présentent pas d’intérêt historique, mettre à jour l’inventaire des archives s’il en existe un.

C’est aussi préparer le récolement obligatoire après les élections municipales, en particulier pour les communes dont le scrutin s’est clos dès le 1er tour (voir également Actu du 10 février 2020).

 

Mais attention ! Archiver se s’improvise pas. Il existe une réglementation à respecter impérativement sous peine de sanctions pénales, notamment en matière de destruction d’archives. Il existe également des procédures et méthodes à suivre en matière de classement, de cotation, de rédaction d’inventaire,…

 

Aussi, pour vous aider à remplir le procès-verbal de récolement, à identifier les documents à conserver et ceux à éliminer, à rédiger les demandes d’autorisation d’élimination…, les archivistes du CDG38 sont à votre disposition par courriel et par téléphone pendant la durée du confinement pour vous conseiller et répondre à vos questions.

 

Contact : nngonika@cdg38.fr ou 06 08 52 43 75